Feedback ■ Expo : Maison Opéra

Visite guidée au Commun, jusqu’à dimanche: un peu d’art pour stimuler l’imaginaire au début de l’après-midi !

Après tant d’années où tous genevois s’est promené devant ce bâtiment d’art contemporain, c’est finalement grâce à l’Electron que vous pourrez enfin y rentrer. Au rez de chaussé, c’est tout d’abord une musique irlandaise mélangée à des sons grunge 80’s qui frappera vos oreilles. Il s’ensuit l’étonnement de l’œil : un grand écran qui projette des images jaunâtres montrant plusieurs danseurs drag queen qui vous feront penser à un revival de Trainspotting et Alice au pays des merveilles déguisés à la David Bowie.

On poursuit la visite à l’étage supérieur. Une musique d’opéra vous surprendra et l’étonnement continuera : vous vous retrouverez face à des photos de La Scala de Milan, des statues en plumes et des tableaux en noir et blanc qui contrasteront avec la complexité des premières images. On traverse un petit couloir et on comprend, enfin, le but de cette exposition : c’est la mise en scène de l’esthétique théâtrale. Une autre petite salle cache, cette fois ci, une vidéo noir et blanc en 3D. Le voyage entre les coulisses et l’essence de la mise en scène est ainsi réussi.

Dernier couloir, dernier labyrinthe, dernière surprise. Une lumière tamisée, une barre au milieu de la scène et une danseuse lascive qui se promène entre les murs. A retenir aussi que demain et dimanche, dès 19h, une pole danseuse vous fera découvrir ses talents. Le visiteur, devenu spectateur parmi les œuvres, subira une dernière transformation et se sentira, enfin, le protagoniste de cette exposition.

Voir la page du site de l’electron

Natalia Horber de Fréquence Banane