HIGHLIGHT ■ Rez : Gold Panda – Day 2

Ecouter le podcast

Derwin Schlecker, plus connu sous le nom de scène Gold Panda, est un artiste du Royaume-Uni qui explore plusieurs genres de l’électronique. Son son s’inscrit généralement dans le chillwave et ses chansons s’aventurent tantôt dans le royaume de la techno minimale (Youtube), tantôt dans le folktronica. et parfois même à la limite de l’IDM (Youtube). Il est né à Londres et a vécu sa vie à Chelmsford en Essex. Le parcours de Gold Panda a été assez absurde. Il a vécu au Japon et a fait des « Oriental and African Studies » à l’université de Londres. Ceci se transpose directement en des influences assez fortement orientales dans quelques chansons et dans, tout simplement, son nom. Au début de sa carrière, l’artiste britannique passait ses journées à travailler dans des magasins de disques, et des libraires pour adultes. Le reste de ses journées consistaient à construire une libraire de musique électronique originale d’influences disparates. Le résultat : des chansons instrumentales hip-hop saturées de couleurs et de samples vocaux complètement découpés. Ainsi, Gold Panda est né.

Pour comprendre le parcours musical de Gold Panda, il suffit de deux albums. Premièrement, ses débuts en 2009 avec les trois EP « Before », « Miyamae » et « Quitter’s Raga » sont tous résumés dans le LP « Companion » sorti en 2011. Cet album traduit beaucoup plus de la limite de l’idm-glitch et du folktronica. Deuxièmement, l’album qui a reçu des critiques élogieuses, sorti en 2010, Lucky Shiner qui montre plus l’optique avec laquelle Gold Panda risque d’apparaître à l’Électron. Celui-ci tient plus de la microhouse avec des tendances idm-glitch.

Derrière son laptop, sa table de mix et sa planche midi, Gold Panda viendra au Rez de l’Électron à 1 heures 30 du matin la nuit du vendredi 6 avril. C’est un concert à ne pas manquer et ce sera juste avant Goldie, un des plus grands noms du drum and bass !

Nassim Rousset de Fréquence Banane